Connexion
La date/heure actuelle est Dim 22 Avr - 02:58 (2018)
Voir les messages sans réponses
Adamak et l'apprentie- Partie 2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hexagone Index du Forum -> Rôle Play -> Back grounds individuels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adamak


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 4
Localisation: Belgique- Ixelles

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 23:59 (2011)
Sujet du message: Adamak et l'apprentie- Partie 2
Répondre en citant






CHAPITRE DEUX


Quelques mois suivant leurs rencontre...
Les cieux au-dessus des terres sauvages de Zelatta furent sombres et mouvants, animés par des nuages de corbeaux dissimulant le soleil. Leurs cris et leurs croassements gutturaux étaient assourdissants. Les paysans avaient eu la sagesse de verrouiller leurs portes et leurs fenêtres, en priant de survivre à ce jour des plus impies.
Durant la nuit de l'invocation, les oiseaux se turent, suivant la marche des sorcières dans la vallée de leurs regards fixes et noirs. Nulle lune n'était présente pour éclairer le chemin, rien que l'unique torche de leur meneuse., qui était une déesse, la déesse des ombres appelée "Brume".Leurs robes blanches formaient des silhouettes indistinctes, tels des fantômes à peine visibles.
Un grand arbre solitaire se dressait au milieu de la clairière, chacune de ses branches lourde du poids des corbeaux fixant la procession, sans bouger. Brume plaça sa torche à la base de l'arbre et ses dix-sept suivantes formèrent un cercle avant d'entonner leur étrange et lente complainte. Comme elles psalmodiaient, l'éclat de la torche commença à changer. Il ne diminua pas, mais sa couleur se teinta progressivement de gris, donnant l'impression qu'une vague de cendres palpitantes s'était abattue sur les sorcières. Puis, l'obscurité devint plus dense encore. Pendant un instant, bien que le feu continuât à brûler, il fit nuit noire dans la forêt. La pénombre dura jusqu'à ce que la torche brûle d'une couleur sans nom, néant au-delà de la noirceur. Elle projetait une lueur, mais c'était un scintillement contre nature qui retombait sur les sorcières. Leurs robes blanches devinrent noires. Les corbeaux qui les regardaient depuis les hauteurs étaient d'un blanc aussi pur que celui des capes des sorcières.
Brume, la déesse de l'ombre, s'avança hors de l'abîme sans couleur.
Elle se plaça au centre du cercle. L'arbre de corbeaux pâles faisait comme un trône pour elle, à distance, tandis que les sorcières continuaient leur chant, abandonnant leurs robes pour s'agenouiller, nues, devant leur maîtresse. Enroulant sa cape ténébreuse autour d'elle, elle se réjouit d'écouter leur chant. Celui-ci célébrait son mystère, sa beauté voilée, les ombres éternelles et un futur divin où le soleil ne brûlerait plus.
Brume laissa sa cape glisser le long de ses épaules pour se retrouver nue. Ses sorcières ne relevèrent pas la tête mais continuèrent leur hymne aux ténèbres.Cette cape était le symbole de la Déesse, Brume.
- C'est le moment, songea la fille.
Elle était restée cachée dans l'arbre toute la journée, habillée d'un ridicule costume constitué de faux corbeaux. Une position très inconfortable, mais lorsque les sorcières étaient arrivées, elle avait oublié toutes ses petites douleurs et s'était concentrée sur la nécessité de rester absolument immobile, à la manière des autres corbeaux sur l'arbre. Pour trouver la vallée et savoir à quoi s'attendre durant l'invocation de Brume, Adamak et l'apprentie avaient dû fournir un travail de préparation considérable. Lentement, silencieusement, la cambrioleuse se laissa glisser au bas des branches de l'arbre, s'approchant de plus en plus près de la déesse. Elle s'autorisa à briser sa concentration un instant pour se demander où était le maître. Il avait confiance dans son plan. Il lui avait dit que lorsque Brume laisserait tomber sa cape, il y aurait une diversion. Que la cape pourrait être dérobée à cet instant, si la fille était en position à ce moment précis.
La fille descendit le long des branches les plus basses, écartant précautionneusement les corbeaux qui, comme le maître l'avait annoncé, étaient comme pétrifiés par la beauté dénudée de la dame. La fille était à présent si près qu'elle aurait pu toucher le dos de Brume en tendant la main.
Le chant était en train de monter en crescendo, et la voleuse sut que la cérémonie serait bientôt terminée. La fille resserra sa prise sur la branche tandis que son esprit s'emballait. Etait-il possible qu'Adamak ne soit pas là ? Tout ceci pouvait-il constituer l'ensemble de l'épreuve ? S'agissait-il de montrer que c'était faisable, et non de le faire ? La fille était furieuse. Elle avait tout accompli à la perfection, mais le soi-disant maître de la discrétion s'avérait être un lâche. Peut-être lui avait-il enseigné une chose ou deux durant les longs mois qu'avait nécessité la préparation de cette opération, mais quelle valeur cela avait-il ?  La fille était tellement perdue dans ses pensées qu'elle crut avoir rêvé lorsqu'elle entendit une voix d'homme lancer un cri dans les ténèbres :
- Gamine !
Mais elle sut qu'elle n'avait pas imaginé les mots qui suivirent :
- Maîtresse ! Un voleur ! Derrière vous !
S'écria une des sorcières.
Les sorcières relevèrent la tête et hurlèrent, ruinant le caractère sacré de la cérémonie tandis qu'elles s'élançaient au pas de charge. Les corbeaux s'éveillèrent et quittèrent l'arbre dans une explosion de plumes et de croassements. Brume se retourna vivement pour fixer la fille de ses yeux noirs :
- Qui es-tu donc, toi qui oses profaner ainsi ? siffla la dame tandis que les ombres noires et glacées jaillissaient pour enserrer la jeune femme dans leur étreinte mortelle.
Durant ses dernières secondes, avant d'être dévorée vivante par les ténèbres, la fille tourna son regard vers le sol et vit que la cape avait disparu. Réalisant ce qui s'était passé, elle répondit :
- Qui suis-je ? Je suis la diversion.


FIN.


On raconte aujourd'hui qu'Adamak aurait encore ce vêtement appartenant à la Déesse des Ombres, Brume. Et le simple "humain" eu dupé une Déesse.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 23:59 (2011)
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Meerhad


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 09:06 (2011)
Sujet du message: Adamak et l'apprentie- Partie 2
Répondre en citant

Razz
Clap! Clap! (*applaudissements en particulier pour le "pitch")


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:58 (2018)
Sujet du message: Adamak et l'apprentie- Partie 2

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hexagone Index du Forum -> Rôle Play -> Back grounds individuels Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
GW Alliance theme by Daniel of Gaming Exe
Traduction par : phpBB-fr.com